Sauvegarde des données

Protection et sauvegarde des données

En matière de protection des données, le risque « zéro » n’existe pas. Cette problématique est d’autant plus importante dans le cadre de l’entreprise où la conservation et la sécurité des fichiers sont devenues de véritables enjeux. La question essentielle est alors de savoir par quelle méthode efficace les mettre à l’abri.

Les méthodes de sauvegarde ont particulièrement progressé depuis ces dernières années. De supports de sauvegarde matériel tels que les disquettes ou les CD, nous sommes passés à des systèmes dématérialisés et plus précisément à des espaces de stockage externalisés.

Cet article permet de mieux identifier les données sensibles de vos ordinateurs et les risques que les données encourent. Un focus sera également réalisé sur les différentes méthodes de sauvegarde.

Comment sauvegarder ses données lorsqu’on est un entreprise ?

La gestion des données volumineuses

Quelque soit la taille de son entreprise, la protection et le stockage de ses fichiers sont essentiels. L’entreprise doit en effet anticiper une défaillance ou un incident sur le serveur interne ou externe, la copie des bases de données est ainsi requise et doit être régulière.

Dans le cadre d’une gestion d’entreprise, une véritable politique de sauvegarde et de restauration doit être mise en place. Cette mise en place permettra en effet :

  • d’éviter l’arrêt total de ‘activité en cas de sinistre (incendie, inondations, tempête, etc.) ,
  • de se protéger contre les vols de fichiers, des attaques informatiques ou d’éventuelles malveillances, etc.,
  • d’anticiper une défaillance matérielle (défaillance du serveur, disque dur endommagé) ou une manipulation (intentionnelle ou non) d’un collaborateur de l’entreprise.

Dans la majeure partie des situations, une entreprise dispose d’un serveur dédié lequel permet l’accès aux données depuis n’importe quel poste câblé sur le réseau (configuration serveur et postes « client »). Des erreurs peuvent donc se glisser au sein du serveur bloquant ainsi son accès et empêchant les collaborateurs de l’entreprise de travailler tant que le dysfonctionnement n’est pas résolu. Et en cas d’erreur plus importante, les données peuvent être corrompues, endommagées et n’être plus utilisables…

Sauvegarde des données peu volumineuses

Les données peu volumineuses seront davantage de nature administrative. Sur ce point la réglementation impose de protéger efficacement (contrôle des accès, contrôle des identifiants et des mots de passe…) et de conserver les journaux ou « loggin » de toutes les connexions pendant plusieurs mois.

Rappelons à ce titre que la Loi du 6 janvier 1978 prévoit dans son article 34 que « le responsable du traitement est tenu de prendre toutes les précautions utiles pour préserver la sécurité des données et, notamment empêcher qu’elles soient déformées, endommagées ou que des tiers non autorisés y aient accès ». Ne pas mettre en œuvre toutes les précautions nécessaires est sanctionnée des peines maximales de 5 ans et de 300 000 euros d’amende par l’article 226-17 du Code pénal.

Pour protéger ses données, deux outils sont disponibles…

Le serveur de backup

Le serveur de backup est indispensable pour gérer les sauvegardes de données volumineuses. L’utilisation du serveur de sauvegarde est donc une solution pertinente d’autant plus que son opération de mise en place est rapide. En cas d’incident, le serveur de backup s’avère un outil extrêmement précieux…

Notons également qu’au sein d’un serveur compatible, des disques RAID peuvent être installés et configurés. Ces disques RAID permettent une sauvegarde accrue des données tout en conservant un imposant espace de stockage et une grande rapidité de transmission des données.

La sauvegarde en ligne

La sauvegarde en ligne est le moyen le plus fiable et le plus sécurisé pour protéger ses données. Ces dernières sont mis à l’abri contre tout incident matériel qui pourrait survenir localement.

En effet, même si les locaux de l’entreprise subissent un incendie, détruisant avec lui tous les fichiers et documents importants, la sauvegarde en ligne externalisée restera intacte et pourra ainsi être utilisée afin de permettre la reprise rapide de l’activité de l’entreprise.

Dans le cadre de la sauvegarde en ligne, la sauvegarde est mise en sécurité sur plusieurs sites (généralement 3 à 4 sites géographiquement distants). Des solutions permettent d’automatiser le processus de sauvegarde, ceci permettra de ce fait la programmation des sauvegardes à des jours et des heures choisies. Afin de mettre en place un tel système, un paramétrage est requis car l’objectif est de conserver plusieurs jeux de sauvegarde effectués à des périodes différentes. L’intérêt des jeux de sauvegarde est de pouvoir restaurer la sauvegarde de son choix ; ceci peut être particulièrement utile dans le cas d’un virus informatique et permettra ainsi de restaurer une ancienne sauvegarde saine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre publicité
Vous souhaitez vous faire connaître, faire afficher une bannière sur ce site ? Contactez-nous au 01 34 41 24 10
Suivez-nous