Crédits et réductions fiscales pour les entrepreneurs

credits reductions fiscales

Au-delà des mesures d’urgences fiscales qui continuent de s’enchaîner, voici des précisions concernant certaines récupérations en matière fiscale qui ne sont pas neutres…

Crédit d’impôt modernisation du recouvrement complémentaire pour les dirigeants

Les personnes physiques qui ont perçu en 2018 des rémunérations relevant du champ d’application du PAS, imposables suivant les règles applicables aux salaires et versées par une société qu’elles contrôlaient en 2018 (ou que leurs conjoints, ascendants, descendants, frères ou sœurs contrôlaient en 2018), ont bénéficié d’un CIMR.

Pour le calcul de ce crédit d’impôt, l’appréciation du caractère non exceptionnel des rémunérations versées en 2018 a reposé sur un dispositif de comparaison.
Ainsi, lors de la liquidation en 2019 de l’impôt sur le revenu dû au titre de l’année 2018, le CIMR relatif aux rémunérations perçues en 2018 a été plafonné au montant le plus élevé des mêmes rémunérations imposables au titre des années 2015, 2016 ou 2017.

Lire la suite de cet article

Entreprises et gestion de la crise liée au Covid-19

Gestion de la crise Covid

Certaines entreprises sont en grande difficulté, d’autres se portent bien, certaines n’ont jamais été aussi bien mais ne s’en vantent pas, d’autres encore courbent l’échine en attendant des jours meilleurs, alors que la colère gronde du fait d’une certaine impuissance face aux mesures imposées. Chaque dirigeant doit définir une stratégie adaptée à sa situation face à la crise et surtout à sa vision de l’avenir : celle d’après rebond.

Aides, exonérations et reports de charges, soutiens par secteur d’activités, par type d’entreprises, aides nationales, régionales… les dirigeants, malgré toutes les aides, ont toutes les raisons d’être déboussolés par la diversité des conditions, des contraintes, des modalités et surtout des nouveautés modifiant les règles du jeu antérieures parfois de seulement quelques semaines. Or quand la tempête est forte, que son embarcation soit petite et fragile, ou grande et solide, dans tous les cas il est impératif de se poser, de prendre du recul, de définir une ligne directrice et de prendre les décisions adaptées.

Lire la suite de cet article

Digitalisation de son commerce : définir une stratégie

Digitalisation

Pour soutenir les petits commerces, le Gouvernement a mis en place des aides pour les aider à se digitaliser. Si celles-ci sont bienvenues, elles ne doivent pas exonérer les commerçants d’une véritable réflexion sur leur stratégie d’organisation et de développement.

La crise sanitaire liée à la propagation de la Covid 19 fragilise les commerces. La crainte de devoir fermer définitivement leur point de vente est réelle. Parmi les solutions évoquées, la « digitalisation ». Le ministre de l’Économie a rappelé qu’un « petit commerce qui n’est pas digitalisé est mort ; nous allons aider le commerce de proximité pour qu’il se numérise ». Mais qu’entend-on réellement par digitalisation ? Un site web ou une page Facebook suffisent ils ? Loin s’en faut.

D’abord une réflexion stratégique

Les commerçants doivent commencer par mener une réflexion stratégique. En effet, tout s’accélère incroyablement vite. Si le digital est aujourd’hui incontournable, il doit rester une opportunité pour les commerçants et non une contrainte ; qu’ils souhaitent être plus visibles, développer leur activité commerciale ou simplement optimiser leur gestion.

Lire la suite de cet article

Sage 100 Cloud Version 7 : les nouveautés

Sage 100 Cloud Version 7

Cette nouvelle évolution des solutions Sage 100 Cloud s’inscrit dans une optique de développement de la productivité et d’optimisation de la sécurité. Ces nouveautés s’inspirent tout d’abord directement des remarques formulées par les utilisateurs et répond en cela parfaitement aux enjeux métiers des petites et moyennes entreprises.

La synergie entre les solutions Sage 100 Cloud et Microsoft se renforce davantage qu’il s’agisse du partage de Sharepoint pour le stockage et le partage de documents ou des solutions de type Power Apps et Power Automate. Elle étend également davantage encore les flux d’échanges avec la plateforme de facturation électronique Chorus Pro.

Les évolutions fonctionnelles se concentrent dans les domaines comptable et commerciale

Les évolutions de la version 7 mettent tout d’abord l’accent sur la protection des documents. Une restriction des accès à certaines données peut ainsi être mise en place par collaborateur et par chef de vente, permettant de limiter la lecture d’informations particulières et/ou confidentielles.

Lire la suite de cet article

Maitriser les Soldes Intermédiaires de Gestion pour améliorer votre rentabilité

SIG

Appréhender et calculer les SIG afin d’optimiser sa rentabilité

Les soldes intermédiaires de gestion sont généralement présentés sous forme de tableaux et permettent d’analyser le résultat net de l’entreprise. Ces tableaux sont des outils de gestion pertinents à plusieurs titres puisqu’ils permettent de piloter son entreprise avec des indicateurs clefs et, in fine, de maîtriser sa rentabilité afin de l’optimer.

Plusieurs interrogations se posent naturellement sur les Soldes Internmédiares de Gestion :

  • Que sont les soldes intermédiaires de gestion / SIG ?
  • Comment calculer les soldes intermédiaires de gestion ?
  • Comment interpréter les soldes intermédiaires de gestion ?
  • Quelles méthodes permettent de comparer vos soldes intermédiaires de gestion avec les entreprises de votre secteur d’activité ?

Lire la suite de cet article

Comment adapter d’urgence nos business models ?

Business model

Comment adapter d’urgence nos business models ?

Dans cette période turbulente et sans savoir si d’autres types de chamboulements vont se produire, il est difficile pour les entreprises d’adapter leur business model et de savoir si elles font les bons choix stratégiques.

Lors d’un webinar organisé par Walter France en partenariat avec la DFCG*, Karine Havas, directrice générale et financière d’IKEA France, et Anne-Sophie Alsif, économiste au sein de think tanks, dont BSI Economics, ont répondu aux questions de Pascal Ferron, vice-président de Walter France.

« Les prévisions sont difficiles surtout quand elles concernent l’avenir », disait Pierre Dac. Impossible de mieux résumer le ressenti des entreprises deux mois après le déconfinement.

Après le déni, un management plus transversal et une meilleure planification

Lire la suite de cet article

Analyser la rentabilité de son entreprise

Controle comptabilité informatisée

La rentabilité mesure une performance par rapport aux moyens mis en oeuvre. Il s’agit donc de comparer un résultat aux capitaux engagés pour l’obtenir.

Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

  • L’entreprise utilise-t-elle efficacement les moyens mis à sa disposition ?
  • Les actionnaires bénéficient-ils d’un taux de rentabilité satisfaisant ?
  • L’entreprise fait-elle jouer positivement l’effet de levier ?
  • Les immobilisations sont-elles régulièrement renouvelées ?

Analyser et calculer

Identifier les moyens

Il s’agit de déterminer les moyens économiques utilisés par l’entreprise, à savoir :

  • les immobilisations ;
  • le besoin de fonds de roulement d’exploitation / BFRE.

Lire la suite de cet article

Connaître l’évolution des aides et préparer la reprise

Evolution des aides aux entreprises

Quelques assouplissements pour le fonds de solidarité

L’aide au titre du mois d’avril peut être demandée depuis le 1er mai. Jusqu’alors, le bénéfice de l’entreprise ne devait pas dépasser 60 000 euros, après retraitement de la rémunération du dirigeant et de ses cotisations sociales. Désormais, seules les cotisations non déductibles doivent être réintégrées.

Par ailleurs, ce seuil de 60 000 euros est doublé lorsqu’un conjoint collaborateur travaille dans l’entreprise individuelle, et il est multiplié par le nombre de dirigeants associés et conjoints collaborateurs dans les sociétés.

La condition de perte de 50 % du chiffre d’affaires perdure, toujours avec la possibilité de prendre en référence le mois d’avril 2019, ou la moyenne mensuelle du chiffre d’affaires de l’année civile 2019. Pour les entreprises nouvellement créées, la référence à prendre est le chiffre d’affaires généré entre la date de création et février 2020 : cela ouvre l’aide à un plus grand nombre d’entreprises.

Pour certains secteurs d’activité particulièrement touchés tels que les cafés-hôtels-restaurants, le tourisme, l’événementiel, le sport et la culture, plusieurs mesures spécifiques ont été annoncées : l’activité partielle pourra être maintenue après la reprise d’activité ; le fonds de solidarité sera maintenu au-delà du mois de mai ; ce sont les entreprises jusqu’à 20 salariés qui pourront en bénéficier ; le plafond des subventions régionales est porté de 5000 à 10 000 euros.

Lire la suite de cet article

Les mesures de soutien aux entreprises évoluent et se précisent

Aides entreprises

Frédéric Hoareau, expert-comptable associé, et Frédérique Fontaine, responsable RH et paie de Walter France, ont commenté les évolutions des mesures spécifiques au Covid-19 lors du troisième webinar organisé par ce réseau de conseil, d’expertise comptable et d’audit qui a rassemblé plus de 400 entrepreneurs.

Les mesures continuent à évoluer et à s’adapter ; elles ont fait l’objet d’une nouvelle ordonnance le 22 avril 2020.

Modification du dispositif d’arrêt de travail pour garde d’enfants

Le dispositif des arrêts de travail pour garde d’enfants et pour personnes fragiles prend fin au 30 avril. Jusqu’à cette date, le salarié était indemnisé pour partie par la sécurité sociale et pour partie par l’employeur, à 90 %, mais sans congés payés.

Lire la suite de cet article

Covid19 / FNE-Formation / Formation à distance financée à 100% et rémunération 100% pour les salariés en chômage partiel

Formation Comptabilité et Ciel Compta

Un financement de la formation à distance à 100% et un salaire à 100% pour les salariés en chômage partiel.

Coronavirus : Dispositif FNE-Formation renforcé :

Durant le COVID19, le FNE-Formation est temporairement renforcé par la prise en charge des coûts pédagogiques pour répondre aux besoins des entreprises en activité partielle.

Le FNE-Formation est accessible à toutes les entreprises, ayant des salariés en chômage partiel, par une simple convention signée entre la DIRRECTE et l’entreprise.

Comment bénéficier du FNE-Formation ?

  1. 1. Se rapprocher d’un organisme de Formation répondant aux critères qualité Datadock (tel que IG Conseils),
  2. 2. Se rapprocher de son OPCO ou de l’Etat (La Dirrecte plus précisément), avec le dossier complet fournit par l’organisme de formation,

La formation peut-être réalisée dans le cadre de la VAE ou d’un bilan de compétences.

Lire la suite de cet article

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 ... 80 81 >>
Votre publicité
Vous souhaitez vous faire connaître, faire afficher une bannière sur ce site ? Contactez-nous au 01 34 41 24 10
Suivez-nous