Le compte de résultat en comptabilité

Le compte de résultat est le tableau qui permet de connaître le résultat (bénéfice ou déficit) d’une entreprise pour un exercice comptable.

Sont inscrits sur ce tableau les produits enregistrés en classe 7 qui augmentent le bénéfice et les charges enregistrés dans les comptes de la classe 6 qui eux, diminuent la richesse de l’entreprise.

Mais attention, le compte de résultat récapitule l’ensemble des produits et des charges de l’exercice sans tenir compte des sorties ou entrées de trésorerie. En clair, peut importe que les factures soient réglées ou non.

Le compte de résultat peut être présenté :

  • en tableau (produits puis charges)
  • en liste avec détermination de résultats intermédiaires (résultat d’exploitation, résultat financier, résultat exceptionnel).

Une distinction est faite entre les éléments qui concernent l’activité d’exploitation, l’activité financière et l’activité exceptionnelle de l’entreprise au cours de l’exercice comptable concerné.

Résultat d’exploitation :

Il est calculé ainsi = Produits d’exploitation – Charges d’exploitation

Cela concerne l’ensemble des éléments qui se rapporte à l’exploitation de l’entreprise.

Produits d’exploitation Charges d’exploitation
Ventes de marchandises Coût d’achat des marchandises vendues dans l’exercice

  • Achats de marchandises
  • Variation des stocks de marchandises
Production vendue (biens et prestations de services) Consommation de l’exercice en provenance de tiers

  • Achat stockés d’approvisionnements
  • Variation des stocks d’approvisionnements
  • Achats de sous-traitances
  • Achats non stockés de matières et fournitures
  • Services extérieurs
Production stockée Impôts, taxes, et versements assimilés
Production immobilisée Charges de personnel
Subventions d’exploitation
Reprises sur provisions Dotations aux amortissements et aux provisions
Transferts de charges
Autres produits Autres charges

Résultat financier :

Il est calculé ainsi = Produits financiers – Charges financières

Cela traduit l’état des moyens financiers dépensés ou disposés l’entreprise pour réussir.

Produits Financiers Charges Financières
Participations
Valeurs Mobilières de Placement (VMP)
Créances de l’actif immobilisé
Autres intérêts et produits assimilés Intérêts et charges assimilés
Reprises sur provisions
Transferts de charges financières
Dotations aux amortissements
et aux provisions
Différences positives de change Différences négatives de change
Produits nets sur cessions de VMP Charges nettes sur cessions de VMP

A ce stade, il est possible de savoir si l’entreprise à une activité majoritairement commerciale, industrielle ou bien financière (comme les sociétés holding).

Résultat courant avant Impôt :

Il se calcule ainsi = Résultat d’exploitation – Résultat financier

Le résultat courant avant impôt est un indicateur de gestion de première importance.

Résultat exceptionnel :

Il est calculé ainsi = Produits exceptionnels – Charges exceptionnelles

Cela concerne l’ensemble des éléments non habituel dans l’exploitation de l’entreprise.

Produits exceptionnels Charges exceptionnelles
Sur opérations de gestion Sur opérations de gestion
Sur opérations en capital

  • Produits des cessions d’éléments d’actif
  • Subventions d’investissement virées au résultat de l’exercice
  • Autres
Sur opérations en capital

  • Valeur comptables des éléments immobilisés et financiers cédés
  • Autres
Reprises sur provisions et transferts de charges exceptionnelles Dotations aux amortissements et aux provisions

  • Dotation aux provisions réglementées
  • Dotation aux amortissements et aux autres provisions

Résultat net :

Il est calculé ainsi = Résultat courant avant impôt – Résultat exceptionnel – Participation des salariés – Impôt sur les bénéfices

C’est sur ce montant que seront calculés les dividendes.

La plupart des logiciels de comptabilité réalisent automatiquement le tableau de compte de résultat en mode préparatoire.

Pour les impôts, il faudra sortir le tableau de compte de résultat agréé DGI d’un logiciel d’états comptables et fiscaux.