Les enregistrements en comptabilité analytique

Enregistrement

Le principe de l’enregistrement en comptabilité analytique.

La nécessité d’adapter les règles à l’évolution de l’environnement économiques des entreprises à conduit à la réécriture du plan comptable général de 1982 (PCG 1982).

Homologué par l’arrêté du 22 juin 1999, le plan comptable général de 1999 est rédigé sous une forme normative qui ne contient que les disposition relatives à la comptabilité générale. La partie consacrée à la comptabilité analytique, dont les dispositions demeurent facultatives, ont été supprimées.

Le cadre comptable ne comporte désormais que huit classes de comptes.

La classe 9 qui figurait dans le PGC 1982 et qui était réservé à la comptabilité analytique ne figure plus dans la liste des comptes du PCG de 1999.

Chaque entreprise pouvant avoir recours à un plan de compte adapté à ses besoins, il a été jugé utile d’un point de vue pédagogique d’avoir recours à cette classe 9 afin de procéder à l’enregistrement des écritures analytiques selon le système de la partie double.

Présentation des groupe de comptes

A côté des comptes spécifiques, appelés comptes réfléchis, nécesaires aux enregistrements comptables d’une comptabilité analytique indépendante de la comptabilité générale, la classe 9 peut être retenue pour disposer d’une série de comptes destinés à répondre à différents objectifs.

Le numéro de compte 90 -> Comptes réfléchis.
Ce sont les comptes destinés à tenir une comptabilité analytique indépendante de la comptabilité générale.

Le numéro de compte 91 -> reclassement préalable des charges et des produits de la comptabilité générale.
Il s’agit des comptes destinés à reclasser des charges et des produits de la comptabilité générale dans un ordre différent que celui imposé par la comptabilité générale, soit pour obtenir des valeurs significatives de la gestion de l’entreprise, soit pour préparer l’analyse ultérieure.

Le numéro de compte 92 -> Centres d’analyse.
Ce sont les comptes destinés à partager l’entreprise en un certain nombre de divisions comptables correspondant généralement à son organigramme de structure. Ces comptes reprennent les charges indirectes des centres de tableau de répartition.

Le numéro de compte 93 -> Coûts des produits stockés.
Il s’agit des comptes destinés à permettre aux entreprises de production ou de transformation de calculer le coûts des produits à leurs différents stades d’élaboration, y compris le stade de leur entrée en magasin.

Le numéro de compte 94 -> Stocks.
Ce sont les comptes destinés à suivre les mouvements de stocks.

Le numéro de compte 95-> Coûts des produits vendus.
Il s’agit des comptes destinés à calculer le coûts des commandes clients à leurs différents stades d’élaboration, y compris le stade de la distribution.

Le numéro de compte 96 -> Ecarts sur coûts préétablis.
Ce sont les comptes destinés à mettre en évidence les écarts entre les coûts constatés et les coûts préétablis.

Le numéro de compte 97 ->Différences de traitement comptable.
Il s’agit des comptes destinés à moduler le calcul des coûts selon l’optique de gestion retenue. Ils permettent d’établir la concordance avec la comptabilité générale.

Le numéro de compte 98 -> Résultats de la comptabilité analytique.
Comptes destinés à classer les résultats analytiques.

Le numéro de compte 99 -> Liaisons internes.
Ce sont les comptes destinés à permettre les liaisons entre les comptabilités autonomes d’établissements distincts dans le cadre d’une comptabilité générale unique pour l’entreprise.


4 réponses à : Les enregistrements en comptabilité analytique
  1. bouiche dit :
    17 novembre 2009 à 13:30

    j’aimerai si possible avoir comment sont retraités les comptes de la générale à l’analytique, sinon le commentaire ci-dessus est assez explicite sur le contenu des comptes.

  2. razem dit :
    1 février 2011 à 9:23

    Je demande un document concernant la comptabilité analytique SPA.

  3. mina slima dit :
    27 mars 2011 à 20:17

    Je travaille dans une entreprise de production comme comptable.

    Mes responsables m’ont demandé d’installer ou de mettre en place une comptabilité analytique.
    Je me pose la question suivante : comment dois-je travailler ?
    Je calcule pour l’essentiel le coût de production et le prix de revient.

    C’est compliqué !!!!!!!

    Merci de votre aide.

  4. AMADOU FALL dit :
    24 avril 2013 à 18:34

    Je travaille dans une entreprise où nous allons commencer à tenir une comptabilité analytique et j’ai besoin de savoir comment faire l’imputation des charges de la comptabilité générale aux comptes réfléchis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre publicité
Vous souhaitez vous faire connaître, faire afficher une bannière sur ce site ? Contactez-nous au 01 34 41 24 10
Suivez-nous