Comment passer du DIF au CPF ?


Du DIF au CPF

Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) a pris la place du DIF. Les pouvoirs publics ont mis en ligne un site officiel avec un volet question/réponse précisant notamment le passage du solde du DIF au CPF. Cet article apporte de nombreuses précisions sur ces différents points.

Obligation d’informer les salariés

Reliquat du DIF conservé

Depuis le 1er janvier 2015, le droit individuel à la formation (DIF) a été remplacé par le compte personnel de formation (CPF). Le reliquat de DIF existant au 31 décembre 2014 n’est toutefois pas perdu puisqu’il pourra être utilisé de la même manière que s’il s’agissait d’heures acquises dans le cadre du CPF. Le titulaire aura jusqu’au 31 décembre 2020 pour en user.

Lire la suite de cet article

Sage Batigest V13 : nouveautés


Batigest V13

Les solutions Sage Apibâtiment V13 sont désormais disponibles depuis mi-février : de nouvelles fonctionnalités et mises en conformité ont été développées par l’éditeur Sage.

L’ensemble des optimisations porte sur les solutions : Batigest Standard et Batigest Évolution, Apibâtiment Comptabilité et Financier.

Nouveautés de Sage Batigest V13 Standard et Évolution

Remaniement de l’interface

L’interface du logiciel Batigest a fortement évoluée. L’apparence évolue en effet pour converger vers les nouveaux standards graphiques de Windows.

Cette évolution garantit aussi la compatibilité avec les environnements Windows Server, ce qui n’était auparavant pas le cas.

Devis et factures conformes à la loi Pinel

Avec la mise en application de la loi Pinel, toute entreprise relevant du secteur de l’artisanat, ainsi que les entrepreneurs relevant du régime prévu à l’article L. 133-6-8 du code de la sécurité sociale, doivent indiquer, sur chacune de leurs factures :

  • l’assurance professionnelle (si elle est obligatoire pour l’exercice de leur métier) qu’ils ont souscrite au titre de leur activité,
  • les coordonnées de l’assureur ou du garant, ainsi que la couverture géographique de leur contrat de garantie.

La V13 de Sage Batigest intègre automatiquement cette obligation légale dans l’édition des documents commerciaux (devis et factures) des clients et des prospects, assurant ainsi une parfaite conformité de l’ensemble des documents commerciaux.

Lire la suite de cet article

La lettre d’observations de l’URSSAF


Lettre URSSAF

A l’issue du contrôle URSSAF, l’inspecteur du recouvrement communique à l’employeur une « lettre d’observations ». Elle permet à l’employeur de formuler sa réponse en fonction des éléments qu’elle mentionne. La suite des opérations en dépend…

A l’issue du contrôle

Formalité incontournable

Au terme de tout contrôle URSSAF, même si aucune infraction n’est relevée, l’inspecteur du recouvrement communique à l’employeur un document dénommé « lettre d’observations ».

L’envoi de cette lettre constitue une formalité substantielle. Le fait que l’agent de contrôle établisse, clôture et transmette son rapport de contrôle avant d’avoir communiqué ses observations entraîne la nullité des mises en demeure postérieures.

c’est à l’URSSAF de prouver l’envoi de cette lettre. Elle le fera soit en LRAR, soit par remise en main propre contre décharge. Sa signature ne vaut pas acceptation de son contenu.

Délai non défini

Le délai pour l’envoyer à l’issue du contrôle n’est pas défini. Ainsi, lorsqu’une URSSAF envoie une première lettre d’observations non valablement notifiée, elle peut en transmettre une seconde, qui produira tous ses effets.

Lire la suite de cet article

Stages : gratification minimale et hausse du seuil de franchise


Gratification de stage

Gratification minimale relevée

Le versement d’une gratification est obligatoire pour les stages d’une durée supérieure à 2 mois consécutifs, ou à 2 mois non consécutifs au cours d’une même année scolaire ou universitaire.

A défaut de montant supérieur fixé par une convention de branche ou un accord professionnel étendu, la gratification minimale est de :

  • 13.75% du plafond horaire de la sécurité sociale (24 euros en 2015) par heure de stage pour les conventions de stage conclues du 1er décembre 2014 au 31 août 2015,
  • 15% du plafond horaire par heure de stage pour les conventions conclues à partir du 1er septembre 2015.

Seuil de franchise de cotisations

Quelle que soit la durée du stage, les gratifications versées aux stagiaires sont exclues de l’assiette des cotisations dans une certaine limite.

Le seuil de franchise de cotisations est aligné sur le montant de la gratification minimale.

Registre unique du personnel

La loi du 10 juillet 2014 a imposé aux organismes d’accueil d’inscrire les stagiaires dans une partie spécifique du registre unique du personnel. Pour les conventions conclues depuis le 1er décembre 2014, il faut mentionner dans ce registre (ou tout autre document s’il n’y a pas de registre) les noms et prénoms du stagiaire et du tuteur, les dates de début et de fin  de stage ainsi que le lieu de présence du stagiaire.

Lire la suite de cet article

Hausse des cotisations retraite au 1er janvier


Cotisations

Assurance vieillesse sécurité sociale

Les cotisations d’assurance vieillesse sécurité sociale déplafonnées sont relevées de 0.05 point chaque 1er janvier, de 2015 à 2017 :

  • la part salariale passe de 0.25% à 0.30% au 1er janvier 2015, à 0.35% au 1er janvier 2016 puis à 0.40% à partir de 2017,
  • la part patronale passe de 1.75% à 1.80% au 1er janvier 2015, à 1.85% au 1er janvier 2016 puis à 1.90% à partir de 2017.

Les cotisations d’assurance vieillesse plafonnées augmentent également, comme prévu par un décret de décembre 2013 :

  • la part salariale passe de 6.80% à 6.85% au 1er janvier 2015, puis à 6.90% à partir de 2016,
  • la part patronale passe de 8.45% à 8.50% au 1er janvier 2015 puis à 8.55% à partir de 2016.

Retraite complémentaire

Les hausses programmées des contributions de retraite complémentaire entrent aussi en vigueur le 1er janvier 2015.

Pour l’ARRCO, le taux effectif en tranche 1 est de 7.75% (part salariale de 3.10% et part patronale de 4.65% pour une répartition 40/60%). En tranche 2, il est de 20.25% (part salariale de 8.10% et part patronale de 12.15% pour une répartition 40/60%.

Pour l’AGIRC, le taux effectif est de 20.55% (dont 7.80% de part salariale et 12.75 de part patronale en tranche B pour la répartition de droit commun).

GMP AGIRC provisoire

Le niveau définitif de la GMP pour 2015 sera connu à la fin du 1er trimestre. Dans cette attente, l’employeur doit appeler les cotisations sur une assiette fictive de 322.82 euros, soit un salaire charnière provisoire 3 492.82 euros par mois (valeurs pour un salarié à temps plein).


Paramètres de la paye au 1er janvier 2015


Paramétrages

SMIC au minimum garanti

Le SMIC horaire est relevé de 9.53 euros à 9.60 euros au 1er janvier 2015 (+ 0.8%) soit un SMIC mensuel de 1 457.52 euros pour un salaire mensualisé soumis à une durée collective du travail de 35 heures hebdomadaires. Le minimum garanti est porté, à la même date, à 3.52 euros. Il sert encore, en matière d’assiette des cotisations, pour l’évaluation de l’avantage en nature nourriture dans le secteur des hôtels-cafés-restaurants.

Plafond de sécurité sociale

Le plafond mensuel de la sécurité sociale pour 2015 est fixé à 3 170 euros, soit 38 040 euros par an.

Cette valeur s’applique aux rémunérations versées à compter du 1er janvier 2015. Les employeurs d’au plus 9 salariés en décalage de la paye avec rattachement à la période d’emploi doivent se référer au plafond 2014 pour les salaires de décembre 2014 versés dans les 15 premiers jour de janvier 2015.

Avantages en nature et frais professionnels

Les avantages en nature nourriture, logement ainsi que les limites d’exonération des allocations forfaitaires pour frais professionnels sont aussi réévalués.


Loi de simplification de la vie des entreprises : volet social


Volet social

Différentes mesures sociales viennent d’être publiées. Nombreuses sont celles qui devront être prises par ordonnance.

Sécurisation du temps partiel

Le Gouvernement est autorisé, par ordonnance, à simplifier et sécuriser le régime du temps partiel et à préciser les conditions dans lesquelles un salarié travaillant moins de 24 heures par semaine peut demander à obtenir une durée de travail supérieure ou égale à ce seuil.

Le projet d’ordonnance, d’ores et déjà connu, prévoit notamment :

  • de limiter l’application de la durée minimale de 24 heures par semaine aux contrats d’une durée au moins égale à 8 jours,
  • d’exclure de cette durée minimale les CDD et les contrats de mission de remplacement
  • d’octroyer une priorité au salarié qui travaillerait moins de 24 heures par semaine, dans le cadre d’une dérogation, pour occuper ou reprendre un emploi à temps partiel avec une durée minimale de 24 heures, dans la même entreprise, relevant  de sa catégorie professionnelle.

Lire la suite de cet article

Consultant, formateur Ebp Paye : un poste évolutif à pourvoir


Consultant Sage Ebp

Le métier de consultant formateur (consultante formatrice) sur les logiciels de paie Ebp Ligne PME, cela consiste en quoi ?

Ce poste peu connu et très recherché,  allie conseil, mise en place du logiciel, paramétrage et accompagnement.

Il est nécessaire de maîtriser les principes de réalisation du bulletin de paye ; ce poste associe ainsi la formation sur les mécanismes de la paie et la maîtrise de l’ensemble des fonctionnalités du logiciel (paramétrages standards, avancés et utilisation quotidienne).

Quelles sont les missions du poste de consultant(e) Ebp Paye ?

Dans le cadre des missions de consulting auprès des clients TPE et PME, le consultant Ebp Paye est en charge :

  • d’auditer les besoins, d’étudier les différents cahiers des charges des clients,
  • de valider les préconisations techniques et fonctionnelles autours des solutions Ebp Paye,
  • d’assurer les démonstrations avant-vente seul(e) ou accompagné(e) d’un ingénieur commercial,
  • d’assurer la mise en œuvre des projets de déploiement en assurant les missions d‘installation en monoposte, en réseau, en mode TSE, ou en mode SAS…
  • de paramétrer des rubriques propres à l’entreprise cliente en créant les rubriques de brut (prime d’ancienneté, paniers…), les rubriques de cotisations (mutuelle isolée, mutuelle famille, prévoyances…), les rubriques de net (carte navigo, remboursement de frais kilométriques, remboursements de notes de frais,…).
  • de la formation et d’assistance, en accompagnant les clients dans l’établissement des premiers bulletins de paye, premières déclarations, attestations…
  • de la hot-line téléphonique des clients pour répondre à leurs questions sur le logiciel.

Quelles sont les compétences requises pour devenir consultant Ebp Paye ?

Ce poste implique le sens des responsabilités, autonomie, disponibilité et pédagogie. Il faut également apprécier la logique et les mathématiques.

Lire la suite de cet article

L’affacturage


Affacturage

L’affacturage est la seconde source de financement court terme intermédié des entreprises après le découvert bancaire et avant l’escompte ou le Dailly.

Les sociétés d’affacturage, ou factors, offrent à leurs clients, au moyen de la cession de créances, des services liés au recouvrement de crédit clients qui s’articulent autour de trois axes principaux :

  • les financements sur la base de créances clients,
  • une garantie contre les impayés,
  • la gestion de postes clients.

L’affacturage est un levier de croissance pour les entreprises. Il bénéficie d’une grande souplesse d’utilisation et permet à l’entreprise d’accompagner sa croissance, dans la mesure où les financements ne sont pas plafonnés.

L’affacturage présente, de plus, un intérêt commercial. Outre la garantie contre les impayés et le suivi des comptes clients, il permet de dégager une marge de manœuvre pour négocier un escompte de règlement auprès des fournisseurs des entreprises.

Le coût de l’affacturage

La commission d’affacturage

Elle comprend le coût de gestion des factures, les relances clients, le suivi des comptes clients et la garantie des créances.Ce coût varie entre 0.1% et 3% exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires TTC confié au factor. En comparant ce coût à la gestion de ces prestations interne, l’affacturage apparaît relativement compétitif.

Lire la suite de cet article

Remboursement des frais professionnels au forfait


Remboursement forfait

L’employeur à l’obligation de rembourser au salarié les frais exposés pour son travail et dans l’intérêt de l’entreprise. Pour ce faire, il peut opter pour un remboursement forfaitaire. Attention toutefois aux erreurs dans ce qui peuvent s’avérer un exercice difficile.

La clause de remboursement forfaitaire

Remboursement incontournable

L’employeur doit rembourser au salarié les frais qu’il a exposés pour les besoins de son activité professionnelle et dans l’intérêt de l’entreprise. S’il ne le fait pas, il s’expose au risque d’être condamné en justice à verser des sommes au salarié, par exemple, pour ses frais de repas.

La clause du contrat de travail mettant ces frais à la charge du salarié est nulle.

Le remboursement forfaitaire

L’employeur ne peut pas fixer unilatéralement le remboursement des frais professionnels en dessous de leur coût réel. Cependant plutôt que de rembourser au réel sur présentation d’un justificatif de dépenses, l’employeur peut mettre en place un remboursement forfaitaire qui simplifie la gestion de la paie.

Lire la suite de cet article

Pages : << 1 2 3 4 5 6 7 ... 76 77 >>
Votre publicité
Vous souhaitez vous faire connaître, faire afficher une bannière sur ce site ? Contactez-nous au 01 34 41 24 10
Suivez-nous